Ton père est un con: La web série

30/10/2021

Les interviews - Fred & Karen

La web série "Ton père est un con"

Marine Manard


Ton père est un con est une web série détonante avec laquelle j'ai accroché immédiatement... Fred et Karen, c'est le couple qu'on a envie d'avoir comme amis pour passer une bonne soirée...

La bonne nouvelle c'est que c'est possible! Non, ils ne louent pas leurs services ...quoi que je n'ai pas demandé... Non, il suffit d'aller s'abonner à leur chaine Youtube et de les suivre sur les réseaux sociaux comme Instagram et Facebook.

Entre auto-dérision et légèreté, ils abordent toutes sortes de sujets liés à la parentalité qui permettent à tout le monde de s'identifier et de relativiser!


Vous avez créé une web série humoristique (qu'on adore) sur la parentalité mais qui êtes-vous en vrai ? Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Karen :

J'ai 37 ans. Dans la vraie vie, pour acheter des croquettes à notre fille et des petits pots à notre chat je suis Responsable Grands Comptes dans les Telecoms. En gros, je vends des palettes de smartphones aux grandes enseignes françaises. A côté, je fais beaucoup de photos, de vidéos, je jardine beaucoup, ça se voit à mes ongles, et je cuisine beaucoup, ça se voit sur mon physique 😊. Quand j'étais (plus) jeune, j'allais au cinéma 30 fois par mois, je buvais des TEQ paf en soirée, j'avais une moto et je voyageais en sac à dos. Mais ça c'était avant. Avec Fred ça fait bientôt 8 ans qu'on est ensemble.

Fred :

J'ai 41 ans, je suis principalement scénariste mais j'adore « jouer » la comédie et chanter. J'aime manger des trucs bons aussi. J'ai besoin de faire du sport presque tous les jours pour évacuer le stress, je suis un gros angoissé. Je pense trop.


D'où vient l'idée de cette web série ? Qu'est-ce qui vous a inspiré et vous inspire toujours ?

Karen :

C'est Fred qui a eu cette idée en 2016. J'étais enceinte, on se marrait avec les conneries de la grossesse, ce qu'on entendait autour de nous... et puis on était pété de trouille je crois. D'où les bêtises pour désacraliser le concept de devenir parents et responsables... Du coup Fred a pris des notes de tout. La SAISON 1 quand je suis vraiment enceinte, c'est un mélange de textes écrits et beaucoup d'impro. Depuis la SAISON 2, tout est écrit et scénarisé, on voulait être plus pro.

On continue d'écrire et décrire notre quotidien, les galères qu'on rencontre mais aussi les sujets importants qui nous tiennent à cœur sous l'excuse de l'humour. Tout est évidemment inspiré par notre fille, j'espère que ça la fera rire plus tard.

Fred :

On s'est dit qu'il y avait beaucoup de problématiques universelles, de comportements borderline de la part des parents dont on a parfois honte et pour lesquels on peut se culpabiliser, se dévaloriser. J'ai voulu pousser un peu le curseur sur ce type de comportements pour pouvoir en rire et peut-être aider (humblement) ceux qui passent aussi par là.


Qui a choisi le nom et pourquoi ?

Karen :

C'est moi qui l'ai trouvé. Mais ce n'est pas une grande trouvaille, c'est sorti comme ça. Avant tout, ce n'est pas un titre péjoratif dans le sens les pères sont des cons. Juste Fred a l'habitude de sortir des phrases drôles et cyniques et c'est un peu ça « roh t'es con »

Fred :

On a hésité au début, puisque le titre est assez ambigu, mais effectivement, je trouvais bien de faire comprendre au spectateur le regard que Karen et moi avons sur mon personnage. Il s'agit d'une caricature de moi-même.


Comment avez-vous démarré? A quel moment avez-vous osé vous lancer ?

Karen :

Honnêtement, voir ma tête enceinte sur internet n'était vraiment pas ce que j'envisageais. J'ai dis oui à Fred pour lui faire plaisir et je ne pensais pas qu'il sortirait vraiment les épisodes. D'ailleurs, dans la première saison sortie en 2017 il n'y a pas mon nom au générique, je n'assumais pas... Je devais retrouver un boulot après ma grossesse et dans la SAISON 1 je suis grossière et je gifle Fred à plusieurs reprises... c'était pas le meilleur CV du monde 😊

Fred :

On savait qu'on n'allait pas être au top dès le début et qu'on allait apprendre pour progresser. On pense s'être grandement amélioré dans la seconde saison. On a été plus exigeant sur l'écriture, le fond et la forme. Ça nous a d'ailleurs permis d'être partagé par Minutebuzz et de profiter d'une bonne exposition pour plusieurs épisodes. Mais dès le début, pour ce qui est du fond, j'ai senti qu'on pouvait faire et dire quelque chose de différent qui pouvait parler à certains parents.


Quels sont vos projets pour la web-série ?

Karen :

Nous n'avons pas prévu de SAISON 4. On s'auto-produit, on écrit, on communique, et Fred monte les épisodes. Tout cela prend beaucoup de temps... et puis on s'engueule beaucoup. On aimerait bizarrement être moins perfectionnistes pour sortir plus de contenu et plus régulièrement, être plus spontané, moins dans la retenue car nous avons beaucoup de choses à dire !

Fred :

Je savais qu'avec la saison 3 on aurait moins d'exposition que pour la saison 2. Les réseaux sociaux, les algorithmes... Tout ça évolue très vite et il aurait fallu sortir la saison 3 beaucoup plus tôt. C'est pourquoi, malgré notre succès initial sur Facebook, on se tourne aujourd'hui vers Instagram pour aller vers un nouveau public. Lorsque cette saison sera terminée, on continuera de sortir des vidéos régulièrement mais de manière plus spontanée, parfois ensemble, parfois chacun de notre côté mais nous essaierons d'être toujours actifs.


Avez-vous rencontré des difficultés au cours de votre parentalité? Si oui, de quoi avez-vous manqué ?

Karen :

En tant que primipare on est toujours fragile je crois. J'ai adoré mes sages-femmes et la maternité où j'ai accouché, mais je crois qu'on manque encore toujours d'informations. Mais pas de techniques pures, plus des anecdotes et des conseils vécus. Je regrette ne pas avoir plus entendu parler d'allaitement par exemple. Les premiers jours avec ma fille et mon corps ont été très difficiles. J'ai très mal vécu l'allaitement, je me sentais incapable et nulle. C'est le premier besoin humain et on entend encore aujourd'hui des abrutis qui veulent cacher l'allaitement ou forcer à prendre le biberon au bout de 24h parce que « ça marche pas », alors que des alternatives existent. Il y a toujours un jugement et c'est valable pour tout. Avec Fred, on dit ce qu'on a vécu à nos amis qui attendent un bébé, mais on leur dit surtout « suivez votre instinct, vous seuls connaissez votre enfant »

Fred :

Je me souviens d'un moment particulièrement difficile. Notre fille était encore bébé, elle venait de se faire vacciner et ça tombait le jour de la première « soirée » de Karen depuis son accouchement. La petite n'arrêtait pas de pleurer et j'ai tout essayé : chansons, la bercer, le bain, le biberon, la ballade... Mais rien n'y faisait, la dépression ! Évidemment, elle a fini par s'endormir mais je me suis senti démuni.


Qu'est-ce que vous aimez le moins dans la parentalité ?

Karen :

La peur constante qu'il arrive quelque chose. Avant la naissance de ma fille je n'avais peur de rien. J'avais ma famille, les amis, un boulot, un toit, je voyageais beaucoup, je réalisais des rêves. Ma vie était remplie et je pouvais mourir si ça devait arriver. Aujourd'hui j'ai peur de tout, pour elle, parce qu'elle est là, qu'elle existe et qu'elle est la petite personne la plus merveilleuse du monde. Mon monde c'est elle et j'ai peur du matin où j'ouvre un œil, au soir où je ferme les yeux... et la nuit en insomnie...

Fred :

La désobéissance, le fait de répéter encore et encore les choses : les dents, le lavage des mains, la douche, le dodo. On passe tous par là, ça dure apparemment très longtemps et il y a des soirs où on est plus fatigué que d'autres. Avant d'être parent, le fait de rentrer chez soi le soir était synonyme de repos. Quand on a des enfants, ça devient autre chose.


Qu'est-ce que vous aimez le plus dans la parentalité ?

Karen :

Ma fille. Clairement, ma fille est 1 million de fois mieux que ce que j'avais imaginé qu'elle serait. La voir grandir et évoluer est la montagne russe d'émotions la plus intense du monde.

Fred :

Constater que ma fille est plus épanouie que moi quand j'avais son âge. Ça me rassure tellement. J'ai l'impression qu'elle a pris un bon départ. Je suis souvent étonné qu'elle retienne les choses.

Le loup qui rêvait d'être un doudou - Le duo du coeur

Le loup qui rêvait d'être un doudou est le premier livre pour enfants qui sera édité par Parentalité Sans Tabou. Doux et simple à lire, il sera parfait pour les touts petits ainsi que des enfants plus grands qui commencent l'apprentissage de la lecture. Illustré par l'excellentissime Samboyy, cette histoire tendre parle d'amitié, de rejet mais surtout d'espoir ! Avec le duo qui a du coeur, vous recevez un exemplaire chez vous et un exemplaire est offert à un service pédiatrique, une association, une école, une bibliothèque, une famille qui ne peux pas se l'offrir, ... Ce livre de 28 pages sera imprimé en format carré, dos carré collé, sur du papier de haute qualité.

25,00 €

Psst-Magazine Numéro 2 - Version agrafée

Vous souhaitez vous procurer nos magazines à l'unité ? C'est possible... Attention, les stocks sont limités ! Suite à une erreur de commande, nous proposons la revente de nos numéros à reliure agrafée. J'ai une affinité particulière pour le dos carré collé mais certains préfèrent ce type de reliure. Alors comme cela il y en aura pour tous les goûts !

25,00 €

Biblioffiliation

Avec cette affiliation, vous pourrez emprunter n'importe quel ouvrage de la bibliothèque de psst : Nos propres éditions biensûr, la collection personnelle du magazine mais également les ouvrages dont nous proposons la critique pour les maisons Mardaga et Leduc Les titres actuellement disponibles : Itinéraire d'un haut potentiel sensible ** On l'appelait Vermicelle  ** Maman, Maman, Maman ** Il n'y a pas de parent parfait ** C'est mon p'tit doigt qui me l'a dit ** J'ai tout essayé ** Objectif guérison intérieure ** Et si l'on faisait un pas de côté? ** Cycle féminin au naturel ** L'intelligence émotionnelle en pratique ** Au cœur des émotions de l'enfant ** Tout se joue avant six ans ** Dormir sans larmes ** Dis-moi comment apprendre TDAH - Aider mon enfant à déployer son plein potentiel ** Le TDAH chez l'adulte ** Je reprends mon temps en main ** Sensible et alors ? ** S'évader grâce à l'autohypnose **

30,00 €

Le loup qui rêvait d'être un doudou

Le loup qui rêvait d'être un doudou est le premier livre pour enfants qui sera édité par Parentalité Sans Tabou. Doux et simple à lire, il sera parfait pour les touts petits ainsi que des enfants plus grands qui commencent l'apprentissage de la lecture. Illustré par l'excellentissime Samboyy, cette histoire tendre parle d'amitié, de rejet mais surtout d'espoir ! Ce livre de 28 pages sera imprimé en format carré, dos carré collé, sur du papier de haute qualité.

12,00 €

Abonnement annuel infographies

Nos abonnements annuels permettent de recevoir notre contenu joliment imprimé, chez vous. Sur base trimestrielle, l'abonnement comprend alors les quatre exemplaires de l'année. Cet abonnement est composé des fiches d'infographie pour une lecture rapide du contenu condensé de nos contenus. L'année éditoriale débute le 11/08 chez nous ! Donc les magazines seront envoyés dans le courant du mois suivant le trimestre : - Trimestre 1 : 11/08-11/11 - Envoi du magazine dans le courant du mois de décembre - Trimestre 2 : 11/11-11/02 - Envoi du magazine dans le courant du mois de mars - Trimestre 3 : 11/02-11/05 - Envoi du magazine dans le courant du mois de juin - Trimestre 4 : 11/05-11/08 - Envoi du magazine dans le courant du mois de septembre. Le premier lot d'infographies sortira donc en décembre 2021 ... Tout abonnement commandé se verra honoré de 4 numéros à partir de la période correspondant à l'achat. Donc même si vous vous décidez en cours d'année, pas de souci, vous recevrez les 4 numéros suivant!

40,00 €

Affiliation annuelle

Parentalité sans tabou magazine est une initiative regroupant de nombreux efforts bénévoles. Pour soutenir ce projet, il est possible de s'affilier pour la somme de 20 euros par an.

20,00 €

Abonnement annuel

Nos abonnements annuels permettent de recevoir notre contenu joliment imprimé, chez vous. Sur base trimestrielle, l'abonnement comprend alors les quatre exemplaires de l'année. Cet abonnement comprend tous les articles parus au cours du trimestre, les articles d'expertise, de témoignage et les extras comme les lettres ou les tests. En bonus, vous recevrez également les infographies sous forme de cartes prédécoupées pour accompagner les articles d'expertise. L'année éditoriale débute le 11/08 chez nous ! Donc les magazines seront envoyés dans le courant  du mois suivant le trimestre : - Trimestre 1 : 11/08-11/11 - Envoi du magazine dans le courant du mois de décembre - Trimestre 2 : 11/11-11/02 - Envoi du magazine dans le courant du mois de mars - Trimestre 3 : 11/02-11/05 - Envoi du magazine dans le courant du mois de juin - Trimestre 4 : 11/05-11/08 - Envoi du magazine dans le courant du mois de septembre. Le premier numéro sortira donc en décembre 2021 ... Tout abonnement commandé se verra honoré de 4 numéros à partir de la période correspondant à l'achat. Donc même si vous vous décidez en cours d'année, pas de souci, vous recevrez les 4 numéros suivant!

60,00 €

Pédagogie Montessori - Dossier thématique

Pédagogie Montessori... Dossier thématique Marine Manard Dossier thématique sur la pédagogie Montessori, comprenant la description de la méthode, son évaluation par les neurosciences et son application à l'école et à la maison 16 pages - Format PDF

5,00 €

A la découverte des émotions - Dossier thématique

À la découverte des émotions... Dossier thématique Alison Rorive, neuropsychologue/psychologue Dossier thématique "A la découverte des émotions" comprenant l'article d'introduction générale ainsi que les articles sur la colère, la joie, la peur et la tristesse. 24 pages - Format PDF

5,00 €

Mug Lune

Mug Recto Verso Sur le Recto : L'image d'illustration de l'article sur le sommeil Sur le Verso: Le logo de Psst magazine

25,00 €

Terrible two

Voix d'experts - Le terrible two... Qu'est-ce que c'est ? Alison Rorive, neuropsychologue/psychologue 6 pages - Format PDF

1,50 €

Mug Tristesse

Mug Recto Verso Sur le Recto : L'image d'illustration de l'article sur la tristesse Sur le Verso: Le logo de Psst magazine

25,00 €

La peur

À la découverte des émotions... La peur Alison Rorive, neuropsychologue/psychologue 6 pages - Format PDF

1,50 €

Mug Peur

Mug Recto Verso Sur le Recto : L'image d'illustration de l'article sur la peur Sur le Verso: Le logo de Psst magazine

25,00 €